© 2017 by TERRITOIRES URBAINS. 

Gréasque (13), Périmètre Reveaux - Bastides - Stade Communal

Étude d’urbanisme et définition d’un pré-projet d’aménagement

Maitrise d’ouvrage : Etablissement Public Foncier PACA 

Maitrise d’œuvre : Jean-Michel Savignat architecte urbaniste mandataire

Équipe : Jérôme Mazas agence Horizons paysagiste ; Anne SELLE, ASI, expert des marchés de l’habitat

Mission : étude urbaine et paysagère, projet urbain

Calendrier : 2009 - 2010

Ce site remarquable par son paysage et sa géographie appelle une approche fine et attentive qui vise tout à la fois à conforter ce qui existe, ou du moins ce qui en fait sa qualité, et à permettre un développement harmonieux de la commune de Gréasque. C’est dire qu’ ici la topographie et les mille et une petites ruses du relief, les vues et les horizons , la présence magnifique des boisements , mais aussi la structure première du village et son inscription dans le paysage, sont pour nous les points de départ et l’assise même de notre réflexion.

Quatre objectifs principaux peuvent être fixés à l’aménagement et à une ouverture, forcément partielle, de ces sites à l’urbanisation :

• conforter et valoriser le massif boisé, maintenir et garantir son intégrité;
• dessiner une limite claire avec l’urbanisation : “la lisière“ permet de cheminer du Nord au sud en rive de l’espace boisé ;
• retourner le bâti et construire une façade sur le grand paysage ;
• marquer et mettre en valeur les entrées dans le massif, véritable “grand parc“ métropolitain.

Ici l’extension doit être contenue au plus près des zones déjà urbanisées et les nouvelles constructions doivent se tourner vers le massif et la vue. Ce qui suppose que les zones ouvertes à l’urbanisation s’adossent et s’installent en continuité du bâti existant et que l’habitat se glisse à l’intérieur des clairières ou des éclaircies ménagées là dans le boisement. Les enjeux de cette opération sont bien tout à la fois de créer une offre nouvelle d’habitat sur la commune de Gréasque, valoriser une situation particulière – “habiter en front d’un grand espace naturel“ –, proposer des typologies adaptées et offrir une diversité et une mixité des types d’habitat.